Plan d'ensemble de la chapelle

Guicquelleau

Le Folgoët

En savoir +

L’actuelle chapelle date de 1675, elle est surmontée d’un clocheton à dôme et lanternon. Elle est dédié à l’ermite saint Vellé du Pays de Galles, invoqué contre les maux de têtes.


2022

Sei Su

Artiste peintre à la curiosité sans fin, Sei Su expérimente une multitude de techniques et d’outils, laissant la part de l’imprévisible alimenter son imaginaire.

Sei Su, artiste peintre, utilise l’acrylique et ses diverses techniques pour créer ses tableaux. Elle est influencée par des peintres comme Henri Matisse, Salvador Dalí, Picasso, Pierre Soulages…
En 2012, elle s’installe en Bretagne, dans le Finistère. Dès 2016, elle commence à exposer ses toiles, sous son premier pseudonyme : Sweet Su. Son style figuratif reflétait son environnement et ses rencontres.
En 2019, elle décide d’un nouveau nom d’artiste, Sei Su, symbolisant un tournant important dans sa carrière. Son style évolue et devient plus abstrait. Son inspiration provient de la nature et de son observation omniprésente. Elle choisit comme technique l’acrylique liquide.
L’expérimentation et la spontanéité sont les lignes directives. Seul le thème est défini au préalable. Elle choisit des gammes de couleurs lumineuses, contrastant avec les tons noirs des profondeurs de l’univers. Elle aime, également, jouer avec la densité de la matière, les volumes et sa transparence.

Sei Su
Atelier-forge Les Brieux
35380 Plélan Le Grand

suzy.seigneuret@yahoo.fr

06 68 86 98 51


La chapelle de Guicquelleau

La chapelle

Une première chapelle fut érigée par le saint vers le Ve siècle. Remplacée vers le IXe siècle, elle est détruite dans l’incendie de la forêt d’Ellestrec en 1427. En 1530, elle devient église paroissiale de Guicquelleau « guik-bourg » « gwelleo-Vellé ». Elle est reconstruite en 1675 avec cimetière, ossuaire, enclos, presbytère. En 1829, la commune est transférée au Folgoët.

A l’intérieur de la chapelle vous découvrirez :
. Des statues en bois polychrome : saint Vellé avec un enfant et sainte Marguerite avec le dragon.
. Un autel de style Louis XV provenant du château de Penmarc’h.
. Un chœur actuel datant probablement du XVe siècle lorsqu’elle était la chapelle privative du manoir de Guicquelleau (trace du blason des seigneurs « d’azur à quintefeuille d’or »).
. La nef actuelle correspond à l’agrandissement de la chapelle entre 1530 et 1675.
. Les tombes : des seigneurs de Guicquelleau et notables locaux (traces de blasons martelés) et du recteur Yann Blonz, inscription sur le baptistère et dans le transept « I.B., R. ».

À l’extérieur, le jardin labellisé terre d’hortensias vous permettra de voir :
. Des pierres tombales du début XIXe siècle, un calvaire.
. Des inscriptions sur le bâtiment : « M:I:/Blonce … a: fait : bâtir cette cha(pelle) en l’an : 1675 », et un blason martelé.
. À proximité le manoir de Guicqueleau (privé), sa fontaine et son colombier du XVe siècle.

Guicquelleau inscriptions gravées
Le coq du clocher de Guicquelleau
Guicquelleau, le jardin labllisé Terre d'hortensias

Lieu-dit Guicquelleau
29260 Le Folgoët

Les amis du Folgoët
Yvon Le Martret, président